RÉSIDENCES

Dans le contexte pandémique qui nous affecte, les artistes du monde entier ont été les premiers restreints dans leurs activités. Ils expérimentent aujourd'hui les outils de communication, plus seulement comme des outils de diffusion mais comme des outils de création, tout en gardant le caractère poétique, politique et inter-culturel de l'art. Ces résidences proposent à des artistes et collectifs ouverts aux pratiques collaboratives créer, ensemble, au-delà des barrières culturelles et linguistiques, de nouveaux formats alliant modernité et tradition, nous invitant à développer nos imaginaires pour ouvrir la fenêtre à des possibles futurs en communs. Les résultats de ces résidences seront restitués à travers des expériences participatives sur la toile ou lors de performances en direct à ne manquer sous aucun prétexte !

Capture d’écran 2021-01-19 à 16.12.20.pn

MARCUS NEUSTETTER

UN FUTUR EN COMMUN

IMAGINÉ

Pour la résidence dans le festival Afropixel#8, Marcus Neustetter, répond aux exigences de nos temps en examinant les nouvelles possibilités de coproduction à travers le monde. En mars 2021, une série de sessions de coproduction créative sur Zoom et WhatsApp seront organisées avec 12 participants du Sénégal, de la RDC, de la Colombie, de la Suisse et de l'Afrique du Sud, qui collaboreront avec l'artiste Marcus Neustetter (Autriche et Afrique du Sud)pour développer un récit collectif et explorer la notion d'une vision commune de l'avenir.

NANI$OKA

MASQUES NUMÉRIQUES

Lors de la résidence Afropixel#8, le groupe Nani$ôka invite 3 artistes à penser les éléments d'un masque numérique, son histoire, sa légende et sa mise en action. Puis, nous réaliserons des capsules vidéo pour chaque masque, montrant sa réalisation, son histoire et son utilisation. Les masques seront publiés sur le compte insta de l'artiste, celui de Nani$ôka et de Ker Thiossane pendant le festival Afropixel. Les vidéos seront publiés à la fin de la résidence, sur le site d'Afropixel et sur nos réseaux respectifs. Les masques pourront donc circuler dans l'espace numérique, invitant à poursuivre cette narration collective. 

masques_numériques.jpg