Rechercher

EXPOSITION: LE PAVILLON, NAMUR - Human - Machines

Lieu:Le Pavillon,Namur,Belgique

Date:13 Mars 2021

Bienvenue dans la Vallée de l’étrange

Qu’est-ce qui différencie un homme d’un robot ? Serons-nous toujours différents ? La théorie de la Vallée de l’étrange, de l’ingénieur japonais Mori Masahiro, nous parle de ce rapport complexe Human-Machine. Elle postule que plus un robot est similaire à un être humain, plus ses imperfections nous paraissent monstrueuses car le robot devient un miroir de notre démesure.

Aujourd’hui, l’intelligence artificielle est capable de nous faire croire des choses grosses comme l’Himalaya; comme par exemple que Trump, Merkel et Obama chantent ensemble Imagine de John Lennon. Et pourtant, cette même intelligence artificielle n’est pas à l’abri d’une erreur. Comme de confondre un chat et un humain. Car après tout, comment l’artificiel devient-il intelligent ? Comme dirait Shakespeare, that’s the question.

Des créations mondiales

En matière de création, la Belgique n’a pas grand chose à envier au reste du monde. Dans l’exposition Humans / Machines, on peut également découvrir des premières mondiales issues des cerveaux fertiles d’artistes bien de chez nous. Notamment, les robots “Pickled Punks” du chorégraphe Ugo Dehaes, prêts à naître dans leur petit pot de formol. Ou encore “Margaret” de Mathieu Zurstrassen, une plante robotique qui conçoit elle-même son compagnon artificiel - César 18 - afin de tromper sa propre solitude.

Lien d'inscription


Le Pavillon


La Citadelle a-t-elle choisi le Pavillon ou le Pavillon a-t-il jeté son dévolu sur la Citadelle ?

Avant de débarquer sur le sol namurois, le Pavillon a été le symbole de la Belgique à l’exposition universelle de Milan. Cette création de Patrick Genard, primée pour son éco-design, vient compléter avec audace le paysage de la Citadelle.

Aujourd’hui, perché sur son promontoire, le Pavillon se veut le totem d’une transformation numérique. le Pavillon recueille les visions de ceux et celles qui questionnent le présent à travers le numérique. Sa mission ? Permettre à tout un chacun de s’approprier les enjeux de notre époque à travers l’initiation, la découverte et l’expérimentation.

Alors, oui, comme dirait l’autre, le Pavillon, il a de la gueule. Et cela tombe bien car il a plein de choses (surprenantes) à dire.