LA PUNITION

Installation

PHOTO%20ARTISTE%20FILIPE%20VILAS%20BOAS_

Biographie

FILIPE VILAS BOAS

Filipe Vilas-Boas est un artiste né au Portugal en 1981. Il vit et travaille à Paris. Artiste conceptuel jouant de la porosité entre les mondes IRL et URL, ses créations combinent récupération, détournement et nouveaux médias. Pleines d'humour et d'esprit, ses œuvres rendent visible les transformations — à la fois les accès et les excès — que les technologies opèrent dans la société et les comportements humains. Sans tomber dans l’écueil d’une technophilie naïve ou d’une pure technophobie, il nous interroge collectivement sur nos pratiques numériques et leurs implications éthiques et esthétiques.

Artiste autodidacte, sa pratique a débuté en 2008 avec des interventions dans l'espace public. La même année, il commence à exposer entre autres à la FIT Freie Internationale Tankstelle à Berlin. En 2014, il participe à Nuit Blanche Paris avec une voûte céleste interactive au sein de l'église Saint-Eustache.

En 2015, il présente sa première exposition personnelle à la galerie Flaq à Paris et participe au Musée Passager. Son travail a été souligné au sein de plusieurs éditions du livre Portuguese Emerging Art. Il expose aujourd'hui régulièrement en France et à l'international. 

 

Dernièrement, ses installations, vidéos et performances ont été présentées dans divers cadres artistiques et numériques dont la Conférence Internationale sur l'Intelligence Artificielle à l'UNESCO, la Semaine de la langue française et de la Francophonie au Ministère de la Culture, au CUBE, à la Biennale Siana et Némo au CENTQUATRE à Paris, au ADAF à Athènes, au Die Digitale Festival à Düsseldorf, au Share Festival à Turin, à la galerie Zaratan et au MAAT Museum à Lisbonne et plus récemment au Tate Modern à Londres.

THE PUNISHMENT

FilipeVilasBoas_ThePunishment.gif
FilipeVilasBoas_ThePunishment_I_must.gif

The Punishment (2017) est une installation dans laquelle un robot exécute une punition préventive au titre de son éventuelle désobéissance future. Une référence aux lois de la robotique d'Isaac Asimov.

Anthropomorphisation d’anticipation, l’œuvre nous interroge avec humour sur les relations homme-machine au moment même où les technologies se combinent et réactivent le mythe de la créature qui échappe à son créateur. En ironisant sur les peurs que l’intelligence artificielle engendre, ce petit théâtre machinique cherche à mieux les déconstruire et à questionner sa place dans nos sociétés. À quel point souhaitons-nous automatiser nos vies ? Quel cadre physique, moral et juridique donner à cet usage ? Quelle école et au-delà, quel contrat social réinventer ? En ce début de siècle, les questions liées à l’automatisation se bousculent. Il va nous falloir y apporter, si possible collectivement, nos réponses.

FilipeVilasBoas_ThePunishment_01.JPG
FilipeVilasBoas_ThePunishment_writing.pn