ARTS & INTELLIGENCES ARTIFICIELLES

MODERATION

Delphine Buysse

Mercredi 31 Mars - 15 heures GMT

ZOOM sur inscription

Description

Intervenants: Marie Du Chastel, Tegan Bristow, Sabine Himmelsbach

 

Cet agora propose une discussion croisée entre commissaires invitées et artistes du continent africain et de la diaspora sur la place de l'AI dans la création artistique.

Sujet ou outil, dénoncé ou glorifié, l'art utilise de multiples leviers pour disséquer les usages, les dérives et les fantasmes associés aux technologies dont l'intelligence artificielle. Quel est le potentiel et les différentes applications possibles de l'intelligence artificielle dans les différents domaines de la création artistique. Comment les artistes l'utilisent-ils dans leurs créations ? Quels sont les menaces et les enjeux du développement de l'intelligence artificielle en Afrique ? Quels sont les défis induits pour les artistes utilisant ce nouveau média dans la création artistique en Afrique ? Quels sont les pouvoirs potentiels de ces détournements technologiques dans le monde et particulièrement en Afrique ?

OPen SOurce

Capture d’écran 2021-03-31 à 18.12.10.pn

Présentation de Marie Du Chastel

Capture d’écran 2021-03-31 à 18.18.55.pn

Présentation de Sabine Himmelsbach

Capture d’écran 2021-03-31 à 18.17.07.pn

Présentation de Tegan Bristow

Liens partagés pendant l'Agora sur les centres de recherches, formations, data center en Afrique

 

Masakhane project(SA)

ECAL Lausanne (CH)

Deep Learning Indaba (SA)

African Master in Artificial Intelligence (GH-RW)

Dakar institute of technology (SN)

Center for Artificial Intelligence (SA)

MODÉRATRICE

WhatsApp%20Image%202020-09-01%20at%2011.

Delphine Buysse est une commissaire d’exposition indépendante d'origine belge qui vit en Afrique depuis presque 15 ans et basée à Dakar depuis 2018. Ses études en Histoire et en Communication-Journalisme l’ont amenée à orienter sa passion pour l’art plus spécifiquement sur la médiation  de l’art contemporain (réticences à l'art contemporain). Elle s'est ensuite orientée vers le commissariat d'exposition et n'a cessé d'alimenter sa pratique par des formations, des recherches et des réflexions collectives sur les pratiques curatoriales. Elle s'efforce de promouvoir l'appréciation de l'art contemporain à travers des expositions qui initient le dialogue avec les communautés en questionnant le rôle de l’art dans la société, les liens entre art et sociétés, à travers l'espace urbain et les technologies. 

 

Elle est diplômée en communication des musées et de l'art contemporain et obtient, en 2019, un MBA en marché de l'art et management culturel, poursuit actuellement des études de philosophie et entreprend une thèse en sociologie de l'art sur le circuit de l'oeuvre d'art contemporain visuel à Dakar.

INTERVENANTES

Depuis 2012, Sabine Himmelsbach est directrice de la HeK (House of Electronic Arts Basel).

 

Après avoir étudié l'histoire de l'art à Munich, elle a travaillé pour des galeries à Munich et à Vienne de 1993 à 1996, puis est devenue chef de projet pour des expositions et des conférences pour le festival Steirischer Herbst à Graz, en Autriche.

 

En 1999, elle est devenue directrice d'exposition au ZKM | Center for Art and Media à Karlsruhe. De 2005 à 2011, elle a été directrice artistique de la Edith-Russ-House for Media Art à Oldenburg, en Allemagne. En 2011, elle a été commissaire de l'exposition "Gateways". Art et culture en réseau" pour le Musée d'art Kumu à Tallinn dans le cadre du programme de la Capitale européenne de la culture Tallinn 2011.

 

Ses expositions au HeK de Bâle comprennent "Ryoji Ikeda" (2014), "Poetics and Politics of Data" (2015), "Rafael Lozano-Hemmer : Preabsence" (2016), "unREAL" (2017), "Lynn Hershman Leeson : Anti-Corps", "Eco-Visionnaires" (2018), "Réalités enchevêtrées. Living with Artificial Intelligence" (2019), "Making FASHION Sense" (2020) et "Real Feelings. Emotion et technologie" (2020).

 

En tant qu'écrivain et conférencière, elle se consacre à des sujets liés à l'art médiatique et à la culture numérique.

DELPHINE

BUYSSE


Commissaire d'exposition

BE-SN

marie_plan_large_HD_flipped_edited.jpg

MARIE

DU CHASTEL

KIKK Festival

BE

Tegan_Bristow-13-540x540_edited.jpg

TEGAN

BRISTOW

Fak'Ugesi Festival

SA

SHimmelsbach_portrait-detail-Foto-Christ

SABINE

HIMMELSBACH

HeK

 

CH

Tegan Bristow est une artiste sud-africaine qui développe des installations numériques interactives ; elle est maître de conférences à l'École des arts de l'Université du Witwatersrand et directrice du Festival africain de l'innovation numérique de Fak'ugesi depuis 2016. 

 

En 2017, Tegan Bristow a achevé un doctorat sur la décolonisation et les méthodologies d'action dans les pratiques artistiques et culturelles des cultures technologiques africaines, qu'elle a rédigé avec le Planetary Collegium du Centre for Interdisciplinary Arts de l'Université de Plymouth au Royaume-Uni.

 

En dehors de sa pratique curatoriale au sein du Fak'ugesi Festival, Tegan a participé à de grands projets curatoriaux incluant Digital Imaginaries 2018 : Prémonition avec Afro Pixel (Sénégal), Wits Art Museum et le ZKM (Allemagne) et exposition 2015 Post African Futures avec la Goodman Gallery à Johannesburg.

 

A côté de ses activités curatoriales et en rapport avec l'art, les cultures et les technologies en Afrique, Tegan a également exposé sa propre pratique artistique. Elle a publié ses recherches dans divers chapitres de revues et de livres, et plus récemment dans Critical African Studies. 

Marie du Chastel est commissaire d’exposition, experte en art numérique et nouveaux médias. Elle s’occupe de la programmation des activités de l’asbl KIKK qui explore les liens entre art, science, technologie et société à travers l’organisation d’événements ainsi que le développement de programmes éducatifs et artistiques.

Elle est la commissaire du KIKK festival, le festival international des cultures numériques et créatives qui rassemble chaque année plus de 35.000 personnes à Namur, en Belgique, depuis 2011.

 

Marie est aussi la commissaire des expositions du Pavillon, le nouvel espace d’exposition permanent de l’asbl qui met en dialogue des oeuvres artistiques, des projets de recherche scientifique et des prototypes issus du monde entrepreneurial.

Elle s’occupe, également, de la plateforme de production et diffusion artistique du KIKK qui produit des artistes, organise des résidences et diffuse leurs productions à travers le monde. 

Enfin, elle participe aux nombreux autres projets de l’organisation; dont le hub créatif et Fab Lab de Namur TRAKK.

Marie est membre de la Commission Arts Numériques de la Fédération Wallonie-Bruxelles depuis 2014.